4 idées de business sur Internet pour les étudiants

Table des matières

Le business en ligne attire autant qu’il peut faire peur quand on débute. Parce qu’il y a énormément d’opportunités, mais aussi beaucoup d’arnaques. Dans cet article, je vais vous lister 4 business sur Internet pour les étudiants. Et vous le verrez, ce ne sont pas forcément des idées de business que vous voyez partout.

Pourquoi faire un business en ligne pendant ses études ?

Avant de voir la liste des business, c’est intéressant de se demander pourquoi lancer un business sur Internet pendant les études. Il y a différentes raisons qu’on va voir rapidement ensemble.

Pouvoir travailler de chez soi et choisir ses horaires

C’est parfois difficile quand on est étudiant de trouver un travail qui soit parfaitement compatible avec notre emploi du temps. L’avantage d’un business en ligne, c’est que c’est notre business qui s’adapte à nos horaires, et pas l’inverse ! Vous ne pouvez pas travailler le mardi soir parce que vous avez cours tard ? Hé bien ne travaillez pas ! Vous voulez aller en soirée étudiante le jeudi soir ? Pareil !

Mais vous êtes très disponible toute la journée du vendredi parce que vous n’avez pas cours ce jour là ? Dans ce cas travaillez surtout pendant cette journée. Et puis avec un business en ligne, vous n’avez pas besoin de sortir de chez vous, de prendre les transports en commun et de rentrer tard dans la nuit. Vous êtes chez vous, dans le confort de votre salon.

Avoir un business en place pour après ses études

Et si on pensait après les études ? Parce que gagner un complément de revenus quand on est étudiant, c’est nécessaire pour beaucoup de jeunes. Mais on pourrait viser un peu au-dessus ! Dans la liste qu’on va voir juste après, je vais vous dire si ces business sont plutôt fait pour gagner de l’argent rapidement ou si c’est plus sur la durée.

Suivant votre situation, vous pourrez voir si ces sources de revenus vous conviendront. Certains de ces business sont des sources de revenus passifs, et d’autres actifs. Je m’explique. Les revenus passifs, c’est quand on met en place un business sans rien gagner au début, mais qu’on gagne ensuite de l’argent en automatique (sans rien faire) ensuite. Et les revenus actifs, c’est l’inverse : On gagne de l’argent contre un travail précis.

Dans quel business se lancer quand on est étudiant ?

Pour résumer ce dont on parlera juste après, j’ai voulu faire un tableau pour que vous puissiez savoir si une source de revenus vous intéresse plus qu’une autre.

Vendre ses servicesFaire de l’affiliationRecruter des freelancesCréer une boutique
Revenus actifs ou passifsActifsPassifsPassifsPassifs
Revenus espérésEntre 100€ et 2’000€IllimitéIllimitéIllimité
Investissement0€0€ ou 72€ / an (hébergement web)0€72€ / an (hébergement web)
Temps passé par semaine7 heures par semaine pour en vivre7 heures par semaine pour en vivre3 à 4 heures par semaine7 heures par semaine pour en vivre
Compétences requisesSelon serviceAucuneAucuneApprendre à créer un site WordPress ou Shopify

Vendre ses services sur une plateforme de freelances

Il existe différentes plateformes de freelances comme BeFreelancr.com ou 5euros.com par exemple. BeFreelancr a un modèle gratuit où vous gagnez 50% de vos ventes et où des affiliés recommandent vos services (ce qui peut vous aider à faire des ventes rapidement). 5euros a un modèle différent, où vous serez plus ou moins obligé de prendre un abonnement pour pouvoir vendre vos services.

L’avantage de vendre des services, c’est que vous pouvez gagner de l’argent rapidement. Vous mettez votre service sur une ou plusieurs plateformes, et des clients peuvent directement passer commande. Je vous conseille d’ailleurs de publier plusieurs services et de bien les présenter pour donner envie aux clients d’acheter. Voici une liste d’idées de services à proposer :

  • Création de site web
  • Conception de logo
  • Rédaction d’articles ou de fiches produits
  • Traduction de contenus
  • Gestion des réseaux sociaux
  • Montage vidéos

Faire de l’affiliation

On entre maintenant dans des sources de revenus passifs. Si aujourd’hui vous avez besoin d’argent rapidement, la vente de service sera plutôt faite pour vous. Mais l’affiliation, même si ce sont des revenus passifs, permet parfois de gagner des commissions rapidement. Il n’y a pas réellement de montant maximum que l’on peut gagner avec l’affiliation.

Prenons un exemple, sur la plateforme BeFreelancr, comme je vous le disais, il y a un programme d’affiliation. Sur un service présenté à 600€ TTC (500€ HT), vous gagnerez 20% du montant HT (Hors Taxes) donc 100€. En faisant 10 ventes en affiliation par mois, vous gagnerez donc 1’000€. Vous gagnerez 20% à vie sur tous les achats des clients que vous amenez sur BeFreelancr ! Voici quelques méthodes pour recommander des services en affiliation :

  • Rédiger des articles sur votre blog, un blog invité ou sur Medium
  • Commenter des blogs ou des chaînes YouTube
  • Publier sur un compte Instagram
  • Contacter des prospects sur LinkedIn

Recruter des freelances

Une autre source de revenus (très peu connue) et qui concerne encore BeFreelancr, c’est de pouvoir recruter des freelances. Voici comment ça fonctionne. Imaginons que vous connaissiez des personnes qui proposent des services en ligne. Vous pouvez leur proposer de les vendre sur BeFreelancr. Et pour vous récompenser de les avoir fait connaître, BeFreelancr vous donne 2% à vie sur toutes les ventes de vos recrues.

Vos recrues (vendeurs) gagneront 50% à chaque vente, et vous gagnerez 2% à chaque vente. Sachez aussi qu’il s’agit d’un programme sur 5 niveaux. Vous gagnerez 2% sur 5 niveaux de personnes recrutées. Donc si la personne que vous recrutez recrute elle-même d’autres personnes, vous gagnez 2%, et ceci sur 5 niveaux.

Voici comment fonctionne l’affiliation sur BeFreelancr (à lire de bas en haut).

Créer une boutique en ligne en dropshipping

Une autre source de revenus, un peu plus longue à mettre en place, c’est l’e-commerce. Vous pouvez, sans connaissance technique, créer un site WordPress (avec le plugin WooCommerce) ou un site Shopify. Vous trouverez différents tutoriels pour les deux solutions, et si vous voulez aller plus loin, j’ai créé une formation complète pour WordPress et WooCommerce (cliquez ici pour la découvrir).

J’ai choisi WordPress parce que l’hébergement web coûte seulement 6€ par mois, payable à l’année donc 72€ par an. Sur Shopify, le prix est plus élevé (à partir de 29$ par mois et il faudra ajouter des suppléments pour plus de fonctionnalités). L’avantage avec le dropshipping, c’est que vous n’avez pas de stock à acheter, donc pas de risque d’invendus.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Plus d'articles

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A